Actus & Dossiers / Témoignages

Congé Solidaire® : témoignage d’Agnès Carpentier

En 2018, avec le soutien de la Fondation d’entreprise VINCI pour la Cité, Agnès Carpentier, assistante Achats au sein de la direction déléguée Normandie-Centre de VINCI Construction France a inauguré le nouveau dispositif de Congé Solidaire® créé par l’association Planète Urgence. Retour avec elle sur sa mission au Bénin, riche de rencontres et d’engagements.
Congé Solidaire® : témoignage d’Agnès Carpentier
© Aurélie Coudière

Avec le soutien de VINCI Construction France, vous vous êtes rendue deux semaines au Bénin pour une mission d’appui socio-éducatif auprès d’enfants en difficulté. Qu’est-ce qui a motivé ce départ ?

J’ai toujours eu envie de m’investir dans une mission au service de la collectivité et de l’intérêt général, mais je n’en avais pas eu l’opportunité jusqu’ici. De plus, j’ai longtemps pensé qu’une action humanitaire comportait toujours un volet sanitaire. Or, il y a de multiples façons d’aider et de s’engager. Quand j’ai découvert en mars 2018 que VINCI Construction France, en partenariat avec la Fondation dentreprise VINCI pour la Cité et Planète Urgence, proposait des missions de solidarité internationale, je n’ai pas hésité. Je me suis portée volontaire pour de l’alphabétisation dans un pays francophone, au Bénin. Dès que j’ai eu choisi le pays et la mission qui me tenait à cœur, tout est allé très vite. Candidature, lettre de motivation, choix de la période de congés avec mon responsable, obtention du passeport : j’ai mis à profit cette période pour réfléchir aux supports que j’utiliserai avec les élèves et aux activités que j’allais leur proposer.

Comment décririez-vous l’aventure humaine que vous avez vécue en juin 2018 ?

Ma mission consistait à apprendre le français à un groupe d’enfants, six garçons et six filles entre 10 et 14 ans. Nous avons travaillé à la fois la compréhension orale, la lecture et l’écriture. La journée se déroulait en deux temps : cours le matin et activités créatives l’après-midi. J’avais articulé mes semaines d’interventions autour d’un livre intitulé La girafe blanche. Nous avons même chanté ! Le dernier jour, alors que c’était la fin du ramadan et que l’école était fermée, certains élèves sont tout de même venus. J’ai pu faire cours dans une grande salle de classe où une de leurs institutrices habituelles corrigeait des devoirs. Alors qu’une de mes élèves récitait son alphabet sans se tromper, elle s’est approchée pour la féliciter. Quelle récompense pour elle… et pour moi ! Quinze jours, c’est peu pour tisser des liens et avoir le sentiment d’avoir compté. A ce moment-là, j’ai compris que j’avais été utile à cette enfant et c’était le plus gratifiant.

En quoi ce Congé Solidaire® vous a-t-il transformée ?

Je serai prête à repartir ! Cette expérience m’a beaucoup apporté sur le plan personnel et professionnel. Sur le papier, le congé solidaire permet à un salarié de partir en mission dans une association à l’étranger pendant ses congés personnels. Dans la réalité, ce sont tous vos repères qui sont modifiés. On passe quinze jours avec des hommes et des femmes qui ont le strict minimum et qui pour autant sont heureux et solidaires. Je reviens apaisée, plus concentrée sur l’essentiel, et cela se ressent sur mon travail au quotidien. En donnant à ses collaborateurs cette opportunité, VINCI Construction France m’a donné à vivre une aventure inoubliable, mais m’a aussi permis de me sentir mieux dans mon travail.

 

Congé Solidaire® : témoignage d’Agnès Carpentier
© DR VINCI Construction France

https://planete-urgence.org/

Planète Urgence, c’est :

  • 19 pays d’intervention
  • Plus de 8 500 volontaires partis
  • Plus de 112 000 kits éducatifs distribués