Actus & Dossiers / Chantiers du mois

Du génie civil millimétré… et minuté !

Dans le cadre des opérations liées au Grand Paris et du réaménagement de la gare de Créteil L’Échat, Chantiers Modernes Construction, filiale de VINCI Construction France, contribue aux travaux de génie civil de l’interconnexion de la ligne 8 avec la future ligne 15 Sud. Deux chantiers en un : la création d’un nouveau quai et d’un passage piéton souterrain.
Du génie civil millimétré… et minuté !
© Michel JOUVE

Le Grand Paris Express refaçonne les territoires tout en transformant les équipements existants. Alors que la ligne 15 Sud sera connectée à 10 stations de métro et trois gares RER, la RATP poursuit un programme d’adaptation de ses infrastructures. Avec cette nouvelle opération de génie civil après celle d’Arcueil- Cachan en novembre 2017, c’est le deuxième chantier d’interconnexion que Chantiers Modernes Construction accompagne dans le cadre du Grand Paris Express. « L’objectif à Créteil L’Échat (94) est d’absorber l’augmentation des flux créée par la mise en service de la ligne 15 Sud, précise Christophe Pinel, responsable de centre de profit chez Chantiers Modernes Construction. Selon les prévisions de la Société du Grand Paris, 90 000 voyageurs fréquenteront chaque jour cette correspondance en 2022. »

Temps fort de l’opération : une interruption temporaire de circulation (ITC) des trains de cinq jours. Ces interruptions étant programmées plusieurs années à l’avance, pas question de manquer la date ! Un premier chantier a consisté à créer le couloir d’accès à la future gare sous les voies actuelles de la ligne 8. Pour ce faire, six cadres en béton ont été réalisés et assemblés sur site par les équipes. « Ces modules pesant jusqu’à 135 t ont été déplacés grâce à une grue d’une capacité de levage de 750 t, puis positionnés un à un avec une précision centimétrique », explique Martin Jouve, ingénieur Travaux chez Chantiers Modernes Construction. Les équipes ont construit en parallèle un nouveau quai d’une longueur de 80 m.

En amont, des études géotechniques poussées ont permis de proposer au client la réalisation d’un talus plus prononcé pour répondre aux contraintes d’un site exigu et éviter d’impacter le réseau multitubulaire existant (alimentation haute tension, signalisation, etc.). « Une préparation rigoureuse et un juste phasage des travaux ont contribué à identifier les risques en avance de phase, indique Hélène Diss, ingénieure Travaux chez Chantiers Modernes Construction. Nous avons mis en oeuvre une méthodologie détaillée pour faire face, par exemple, à d’éventuelles pannes de matériel ou à des conditions météorologiques qui auraient nécessité la mise hors d’eau de l’ouvrage. » Sécurisation des approvisionnements, pièces stockées dans l’ordre de pose : l’anticipation des tâches a permis de dérouler le film de l’ITC avant même qu’elle n’ait eu lieu, et d’envisager tous les scénarios possibles à partir d’un synopsis partagé. Une réussite qui confirme l’expertise de VINCI Construction France en matière de génie civil complexe et la pleine maîtrise technique et méthodologique des équipes sur ce type d’opérations.