Actus & Dossiers / Actualités

Pose de la première pierre de l'EHPAD de Bracon

Le 23 octobre, ADIM Lyon, filiale de développement immobilier de VINCI Construction France, le Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Revermont, la Banque des Territoires et Ircantec, ont posé la première pierre de l’EHPAD du Pays de Revermont à Bracon (Jura).
Pose de la première pierre de l'EHPAD de Bracon
© Mekene

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la reconstruction de l’Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes (E.H.P.A.D.) du Pays du Revermont qui sera géré par le Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Revermont (C.H.I.P.R). Les travaux sont réalisés en entreprise générale par C3B, également filiale de VINCI Construction France. Ils ont débuté en février 2020 pour une livraison prévue au printemps 2022.

Conçu par le groupe MAES Architectes Urbanistes, associé à l’agence jurassienne Serge Roux Architecte, l’établissement de 7 800 m² proposera 174 chambres, deux unités de vie protégées de 14 lits chacune, un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés de 12 places, des espaces extérieurs accessibles aux résidents à tous les niveaux, et des locaux administratifs.

Le projet sera certifié NF Habitat HQE Excellence et vise ainsi l’obtention de 7* dans le référentiel spécifique aux établissements médico-sociaux. Le respect de ce niveau de référentiel garantit la réalisation d’une opération respectueuse de l’environnement, performante économiquement tout en offrant aux occupants un haut niveau de qualité de vie. La technique de l’isolation par l’extérieur et l’installation d’équipements performants (chaudière collective gaz à condensation, ventilation double flux avec récupération d’énergie, détecteurs de présence et de luminosité pour le contrôle des éclairages) permettront de réduire les besoins énergétiques de l’établissement, de favoriser l’inertie thermique, de limiter les consommations annuelles, et ainsi d’obtenir un niveau de performance énergétique sur la base de la réglementation thermique 2012 optimisée de 10%. ADIM Lyon s’est également appuyé sur l’expertise de la start-up Urbalia spécialisée en biodiversité et agriculture urbaine, pour insérer le bâtiment dans la continuité de la prairie existante.