Actus & Dossiers / Témoignages

Regards croisés sur le pôle de périnatalité du centre hospitalier de Dunkerque

Conçu et réalisé par Sogea Caroni en entreprise générale, le pôle de périnatalité du centre hospitalier de Dunkerque (59) a ouvert ses portes en septembre 2018. Jonathan Cortet, directeur-adjoint en charge du schéma directeur immobilier, des services techniques, du système d'information et des projets, et Hugues Frances, ingénieur hospitalier, reviennent sur cette opération qui réinvente les standards de la construction hospitalière.
Regards croisés sur le pôle de périnatalité du centre hospitalier de Dunkerque
Jonathan Cortet, directeur adjoint et Hugues Frances, ingénieur hospitalier au centre hospitalier de Dunkerque © Jonathan Alexandre

Quel était le principal enjeu de cette opération ?

Jonathan Cortet : En 2013, le projet hospitalier du dunkerquois (PHD) avait fait du centre hospitalier de Dunkerque l’établissement pivot de l’offre de santé régionale et il avait conduit la polyclinique privée de Grande-Synthe, à une dizaine de kilomètres de Dunkerque, à devenir un pôle d’excellence gériatrique tout en conservant des activités de périnatalité. En 2017, au lancement du projet, notre premier enjeu était donc de créer un établissement MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) qui regrouperait les activités sur un même site et faciliterait la gestion des flux de patients, tout en rationalisant l’organisation des services et en mutualisant les moyens.

Hugues Frances : En rapatriant la maternité au centre hospitalier, nous souhaitions offrir une qualité de soins optimale aux patients et améliorer leur prise en charge. Aujourd’hui, nous avons réuni et sécurisé sur un seul et même plateau technique les activités de gynécologie, de chirurgie, de réanimation et d’obstétrique. Nous avons aussi créé des unités d’ante et de post-partum, de néonatalogie et un secteur Naissance Bloc Obstétrical très bien équipé comprenant deux salles de prétravail dont une salle physiologique avec baignoire de dilatation et banquette d’accouchement.

Quelle ambition a guidé vos premières réflexions autour de ce nouveau concept d’établissement ?

Jonathan Cortet : Il s’agissait de proposer une maternité moderne qui irait au-delà des standards hospitaliers actuels en proposant un bâtiment et des services proches des prestations que l’on peut connaître dans l’hôtellerie. Avec ce projet collaboratif basé sur les usages et les besoins des patients et des professionnels de santé, nous avons réalisé plus qu’une opération de construction ; nous avons imaginé un accompagnement inédit et réinventé la prise en charge des parents pendant la grossesse et au moment de l’accouchement. L’image hospitalière est gommée pour offrir aux chambres un caractère hôtelier : des grandes ouvertures pour un apport de lumière généreux, des chambres particulières toutes équipées de douches, les fluides médicaux dissimulés dans la tête de lit.

Hugues Frances : Le hall du nouveau bâtiment traduit cette nouvelle dynamique et cette image haut de gamme. Dans quelques mois, il deviendra d’ailleurs l’entrée principale de l’ensemble de l’hôpital puisque la deuxième phase des travaux menée par les équipes de VINCI Construction France permettra de faire la jonction entre le bâtiment neuf et l’existant qui sera réhabilité et abritera une cafétéria, des espaces d’admission et une maison des usagers.

VINCI Construction France vous accompagne donc sur la poursuite du programme de travaux en assurant la continuité du projet. Que retenez-vous des équipes ?

Hugues Frances : Nous avons été rassurés par l’expérience de VINCI Construction France en matière de construction hospitalière et par la compréhension de nos contraintes. Les équipes ont été force de proposition sur le choix de portes coupe-feu innovantes ou sur la suppression de protections murales qui ont permis de gagner en sécurité et d’optimiser le coût du programme. Travailler en toute confiance sur les sujets de phasage ou de production nous a permis de nous concentrer sur d’autres enjeux de restructuration technique à valeur ajoutée comme la mise en place de la fibre optique ou de groupes électrogènes de dernière génération.

Regards croisés sur le pôle de périnatalité du centre hospitalier de Dunkerque
© Jonathan Alexandre

En tant que maître d’ouvrage, comment qualifieriez-vous les échanges entre VINCI Construction France et l’ensemble des acteurs de l’opération ?

Jonathan Cortet : Il était très satisfaisant d’avoir un interlocuteur privilégié. VINCI Construction France a été très à l’écoute durant toutes les phases de la conception-réalisation. Si le programme était bien défini au départ, nous l’avons ajusté au fur et à mesure. Les équipes de VINCI Construction France ont su prendre en compte avec réactivité ces nouveaux besoins et elles ont trouvé des solutions à chaque nouvelle demande des utilisateurs. Par exemple, elles ont pu intégrer au deuxième étage une zone qui n’était pas prévue initialement et qui héberge désormais les bureaux de la direction, la salle du conseil et une salle de crise qui sera utilisée lors du déclenchement d’un plan blanc, en cas d’attentat ou de risque bactériologique par exemple.

Quels sont les premiers retours des équipes médicales et des familles ?

Hugues Frances : Plus de 800 personnes ont participé aux Journées Portes Ouvertes que nous avons organisées avant l’ouverture de la maternité. Les patientes sont satisfaites de la prise en charge et des nouveaux services proposés (télévision et wifi gratuits, petit-déjeuner à horaires libres, etc.) d’autant plus que leur séjour à l’hôpital a lieu alors qu’elles ne sont pas malades ; et du côté du personnel soignant, personne ne reviendrait en arrière !

Jonathan Cortet : En proposant aux mamans la sécurité de la prise en charge dans un espace qui n’est pas surmédicalisé, nous espérons atteindre les 1 800 naissances d’ici deux à trois ans. La maternité est la pierre angulaire du schéma directeur immobilier de notre plan Hôpital 2020. Elle accompagne la transformation de nos métiers. Par exemple, le service de gynécologie obstétrique est en cours de labellisation Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB), une démarche exigeante et nouvelle qui repose sur l’organisation des soins autour des rythmes biologiques et des besoins individuels du nouveau-né, de la mère et du père. Le bâtiment a été construit pour faciliter le bien-être du personnel soignant, prendre en compte le lien mère-enfant et instaurer naturellement un climat de confiance.

 

Nous avons été rassurés par l’expérience de VINCI Construction France en matière de construction hospitalière et par la compréhension de nos contraintes.