Actus & Dossiers / Témoignages

Résidence La Licorne à Breuillet : témoignage de Laurent Tomé

À l’occasion de la livraison de la résidence La Licorne à Breuillet (91), Laurent Tomé, chef de programmes au service Construction de 1001 Vies Habitat, revient sur la qualité de service et d’exécution offerte par le duo de développeur-constructeur Adim Paris Ile-de-France et Sicra Ile-de-France, ainsi que sur les valeurs communes qui unissent VINCI Construction France et 1001 Vies Habitat, plaçant les résidents, dans toute la diversité de leurs besoins et de leurs parcours, au centre de leur mission.

Résidence La Licorne à Breuillet : témoignage de Laurent Tomé
Laurent Tomé, chef de programmes au service Construction de 1001 Vies Habitat

Comment avez-vous appréhendé cette première opération de logements à Breuillet pour 1001 Vies Habitat (ndr : le nouveau nom des filiales franciliennes du Groupe Logement Français) ?

Laurent Tomé : C’était notre principal enjeu : réussir notre première opération sur la commune en apprenant à connaître et à satisfaire les acteurs institutionnels et en faisant de ce programme une carte de visite pour développer notre présence locale. L’opération a été une double réussite, non seulement en tant qu’acquéreur en vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) des 25 logements sociaux de la résidence, mais aussi en tant que bailleur social. Huit logements seront des PLAI (prêt locatif aidé d’intégration) et les 17 autres correspondent à des PLUS (prêt locatif à usage social).

Pour VINCI Construction France, il s’agissait d’un programme de 55 nouveaux logements répartis en deux temps : une première tranche de 30 logements baptisée Prima Nova et développée avec le groupe Pichet, et le second bâtiment : La Licorne. Deux opérations en une donc...  

Laurent Tomé : … et maîtrisées en toute transparence en termes d’effectif, de planning et de méthodologie pour que nous ne soyons pas impactés. Les conditions météorologiques ont contraint les équipes à livrer notre tranche le 16 mai 2018, et en dehors de l’eau, de la neige et du froid qui ont retardé les travaux de voiries et réseaux divers (VRD), la plupart des sujets ont été anticipés.

À quel moment avez-vous commencé à travailler avec Adim Ile-de-France et Sicra Ile-de-France ?

Laurent Tomé : Nous avons été associés dès le montage de l’opération. Nous sommes partis d’une feuille blanche avec l’architecte Sylvie Piat du cabinet AEV Architectures, l’équipe d’Adim Paris Ile-de-France et l’équipe travaux. Échanger avec le développeur et le constructeur nous a permis d’affiner et d’enrichir notre cahier des charges. Les équipes de VINCI Construction France ont eu le réflexe de considérer notre double casquette de bailleur social attentif au fonctionnement et aux usages, et d’acquéreur légitime sur des sujets de conception ou de technicité d’aménagement.

 

Résidence La Licorne à Breuillet : témoignage de Laurent Tomé
© Frédéric Achdou / 1001 Vies Habitat

Quels sont à vos yeux les atouts clés de VINCI Construction France ?

Laurent Tomé : J’ai travaillé en direct avec les équipes d’Adim Paris Ile-de-France sur une opération de 85 logements à Rosny-sur-Seine (78) dans le cadre du programme de rénovation urbaine (PRU) de Mantes-en-Yvelines. Le projet s’était suffisamment bien passé pour que je sois en pleine confiance pour La Licorne. Nous avons bénéficié de la rapidité et l’efficacité d’un interlocuteur unique, puisque développeur et constructeur font partie du même Groupe, tout en conservant les avantages de deux entités expertes dans leur domaine. Chacun a tenu son rôle avec un bon état d’esprit : Adim Paris Ile-de-France en tant que maîtrise d’ouvrage et Sicra Ile-de-France en tant qu’entrepreneur. Les deux équipes étaient organisées et structurées pour assurer une qualité d’exécution des travaux élevée, une bonne gestion des contrats et un suivi de projet rigoureux.

Comment s’est déroulée la livraison ?

Laurent Tomé : Avec zéro réserve ! L’équipe travaux de Sicra-Ile-de-France a été exemplaire en termes de qualité de rendu et de soin apporté aux finitions et aux détails d’exécution, mais aussi dans la gestion des levées des réserves des opérations préalables à la livraison (OPL) et particulièrement dans celles des équipements techniques, ascenseurs, portail, chauffage ou ventilation mécanique contrôlée (VMC). Les interventions en garantie de parfait achèvement (GPA) ont été menées avec la même implication, d’autant plus que chez 1001 Vies Habitat, nous sommes très attentifs à la performance de nos ouvrages sur l’ensemble de leur cycle de vie. À cet effet, nous avons mis en place une procédure de visite obligatoire sur site avec tous les acteurs de l’opération, pour assurer un suivi et un contrôle dix mois après livraison.

 

1001 Vies Habitat en chiffres (2017) : 225 000 personnes logées / 86 148 logements gérés, dont 4 097 lots de copropriété / 441,5 M€ de loyers quittancés / 2 713 logements financés (construction, acquisition et réhabilitation) / 1 620 logements livrés en 2017, dont 1 025 neufs / 370 M€ d’investissement dans le développement et l’amélioration du patrimoine du Groupe dont plus de 90 M€ en réhabilitation / 1 288 collaborateurs

 

Nous avons bénéficié de la rapidité et l’efficacité d’un interlocuteur unique, puisque développeur et constructeur font partie du même Groupe, tout en conservant les avantages de deux entités expertes dans leur domaine.