Actus & Dossiers / Dossiers thématiques

Les salariés et la biodiversité en entreprise et en ville

Alors que le taux d’urbanisation mondial connaît une croissance exponentielle (3,4% de citadins en 1800, 55% en 2018 et 65% à l’horizon 2025 selon les projections de l’ONU), la question de l’accès aux espaces verts dans les villes est aujourd’hui essentielle. Au cœur des enjeux économiques et d’urbanisme, les entreprises apparaissent comme des acteurs majeurs dans la construction de la ville de demain et la prise en compte de l’importance de la biodiversité dans l’espace bâti.
Aujourd’hui, de nombreux exemples montrent, qu’à titre personnel, le sujet environnemental est de plus en plus important dans le quotidien des français. Mais qu’en est-il dans le cadre de l’entreprise ?

Les salariés et la biodiversité en entreprise et en ville
© A. Da Silva/Graphix-images

Afin de mieux en mesurer l’impact, Urbalia - start-up de VINCI Construction France dédiée à la biodiversité et à l’agriculture urbaine, fondée avec AgroParitech - a choisi, via une enquête « les salariés et la biodiversité en entreprise et en ville »* menée par Harris Interactive, de donner la parole aux salariés et d’identifier leurs attentes sur le sujet.

La biodiversité en ville : un enjeu prioritaire aux yeux de tous…

  • 97% des salariés considèrent que la nature en ville est un enjeu important et 86% la pensent aujourd’hui menacée,
  • 58% d’entre eux, notamment les jeunes et ceux qui exercent des fonctions managériales, insistent sur le caractère tout à fait prioritaire de l’enjeu, estimant que la biodiversité doit être prise en compte en premier lieu dans le cadre de futurs aménagements d’espaces urbains.

« L’étude révèle que la nature en ville apparait pour les salariés comme un enjeu global d’esthétisme, de bien-être et de santé. Ils l’associent à un plaisir visuel, à un espace de détente au sein de la ville dont ils ont besoin au quotidien tout en estimant que la présence de la biodiversité contribue à améliorer la qualité de l’air. Il y a un net consensus sur l’urgence du développement du végétal en milieu urbain et de sa préservation », explique Harris Interactive.

…et de fortes attentes vis-à-vis de l’entreprise 

  • 83% des personnes interrogées attendent l’intégration d’espaces naturels dans l’environnement immédiat de leur lieu de travail (via des terrasses, toitures végétalisées, jardins …) ;
  • 75% d’entre eux l’estiment également nécessaire à l’intérieur de leur espace de travail (plantes, fleurs, murs végétaux, etc).

Les salariés et la biodiversité en entreprise et en ville
© A. Da Silva/Graphix-images

Des collaborateurs personnellement préoccupés par les enjeux de végétalisation urbaine et enclin à s’investir dans le monde du travail…

  • 67% des salariés se déclarent prêts à s’engager au sein de leur entreprise pour développer des projets en faveur de l’environnement et de la biodiversité (jusqu’à 75% chez les cadres).
  • Avec un intérêt, notamment par les plus jeunes ou ceux qui travaillent en ville, marqué vers de nouveaux modèles d’engagement et la mise en œuvre par leur entreprise d’actions concrètes comme :

- proposer des produits issus de l’agriculture urbaine dans les espaces de restauration (78%),
- mettre en place un compost pour les déchets organiques (77%),
- créer un jardin potager partagé (72%),
- permettre des formations à la biodiversité (70%).

… faisant de la biodiversité un réel levier d’attractivité pour les entreprises

  • 87% des salariés définissent une entreprise engagée dans la biodiversité comme moderne,
  • 85% l’estiment soucieuse du bien-être de ses collaborateurs,
  • 82% la jugent soucieuse de l’environnement et éco-responsable dans la mesure où elle participe à la biodiversité dans la ville où elle est installée,
  • et 76% d’entre eux la déclarent plus attractive en termes de recrutement.

« Les jeunes talents étant particulièrement séduits par le critère RSE, la végétalisation des bâtiments et l’intégration d’agriculture urbaine deviennent ainsi un enjeu d’attractivité et donc de compétitivité pour les entreprises », commente Harris Interactive. « Cependant, les salariés mettent en garde les entreprises ; elles ne doivent pas proposer des actions uniquement de surface. Ils attendent d’elles qu’elles s’engagent réellement et concrètement pour la biodiversité, dans le cadre de démarches à la fois sincères et efficaces ».

 

Entre la préoccupation et les attentes des collaborateurs, les modèles d’engagement plébiscités ou bien encore le levier d’attractivité en matière de Ressources Humaines, l’intégration et la préservation de la biodiversité dans l’environnement professionnel s’imposent désormais comme fondamentales pour toutes les entreprises.

Retrouvez les points clés de l’enquête en infographie

 

* Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne en avril 2019 auprès de 1014 salariés d’entreprises de 10 salariés et plus, représentatif de cette population. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe et âge de l’interviewé, taille et secteur d’activité de l’entreprise. Note de lecture : La dénomination « Les salariés » désigne les collaborateurs des entreprises de 10 salariés et plus, tels qu’interrogés au sein de cette étude.