Actus & Dossiers / Chantiers du mois

Autoroute A8-Nice-Italie, un chantier détonnant

De mars 2014 à avril 2015, quotidiennement sur les coups de midi pour les 100 premiers mètres puis à heures variables pour le reste du creusement, des ouvriers mineurs venus de la France entière, déclenchaient un tir d'explosifs de sept secondes faisant voler en éclat la roche montagneuse. 
Autoroute A8-Nice-Italie, un chantier détonnant
© Jérôme Cabanel

250 tirs de mines ont été nécessaires pour réaliser  le tunnel de la Borne Romaine, composé de trois voies souterraines longues de 755 m pour 16 m de diamètre, situé sur l'A8, près du péage de la Turbie (Alpes-Maritime). 

Les équipes de Campenon Bernard TP Côte d'Azur, filiale de VINCI Construction France mandataire du projet, ont pris toutes les précautions exigées par les tirs à l'explosif : évacuation de la galerie, canon à neige pulvérisant de la vapeur d’eau pour fixer les poussières, gigantesque ventilateur pour chasser les gaz toxiques. Pour les 100 premiers mètres du tunnel et la contre-attaque, la circulation  était bloquée totalement pendant 10 minutes, avec l’aide des équipes de VINCI Autoroutes et d’un peloton de gendarmerie. Une mesure indispensable pour ne pas effrayés ou déconcentrer les automobilistes avec le bruit de l’explosion et limiter les risques liés à d’éventuelles retombées de roches sur la voie.

Ce vaste projet comprenait également le soutènement de la voûte avec 5 000 m3 de béton projeté et 16 500 m3 de béton de revêtement, 17 000 ml de boulons d’ancrage ainsi que le revêtement de la chaussée avec 7 000 t d’enrobés coulées par les équipes d’Eurovia. L’opération, sous la pression d’un planning ultraserré, consistait aussi en la réalisation d’une galerie de secours de 80 m de long, l’installation des bornes de sécurité, ou encore des murs de soutènement de 12 m de haut aux sorties du tunnel. Défi relevé : le tunnel a été livré aux équipementiers avec six mois d’avance sur le planning initial.

Dès l’ouvrage souterrain livré, en février 2016, Cegelec (VINCI Energies) prend le relais pour l’installation des réseaux électriques et de la ventilation. 

À l’automne 2016, près de 26 000 véhicules, dont 2 500 poids lourds, traverseront chaque jour le nouveau tunnel unidirectionnel, dans le sens Nice-Italie.

Voir le projet