Actus & Dossiers / Témoignages

Canalisations sous les ponts de Paris (75)

À Paris, VINCI Construction France associe les savoir-faire de ses activités désamiantage et fontainerie sur le chantier du pont Notre-Dame à Paris (75) avec la réhabilitation de 500 ml de canalisations d’eau potable et 250 ml d’eau non potable difficiles d’accès. 
Le regard de Yoann Viraud, maître d’ouvrage délégué, chargé d’études et travaux, Eau de Paris, sur une opération ayant nécessité de nombreuses techniques innovantes. 

En quoi l’organisation mise en place par VINCI Construction France a-t-elle permis de répondre à vos exigences ? 

Sogea Ile-de-France Hydraulique s’est appuyé sur sa propre cellule Désamiantage pour apporter une réponse globale à notre projet de réhabilitation de 750 ml de canalisations sur un périmètre parisien passant de la rive gauche à la rive droite par le Petit-Pont, puis par le pont Notre-Dame. L’offre faisait apparaître un groupement qui semblait intéressant par la complémentarité des compétences proposées pour répondre aux enjeux d’un chantier techniquement complexe. Un réel atout pour faciliter les échanges, puisque nous traitons avec un seul et unique interlocuteur.

Quels ont été les enjeux majeurs du chantier ? 

Assurer l’entretien et le renouvellement du patrimoine hydraulique est un classique pour la régie parisienne ; en revanche, une réhabilitation en sous-œuvre sous le pont Notre-Dame était une vraie singularité. Les équipes de VINCI Construction France spécialisées en désamiantage et en hydraulique ont su s’adapter non seulement aux délais d’arrêt d’eau, à l’exiguïté du site, mais aussi aux exigences des restaurateurs, des commerçants et des touristes dans un environnement contraint situé à proximité de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans un quartier historique très fréquenté de la capitale.

Comment décririez-vous la valeur ajoutée des équipes mobilisées sur ce chantier ?

En deux mots : réactivité et force de proposition. Par exemple, il ne nous était pas possible de terrasser pour traverser le quai. Une réhabilitation par l’intérieur de la conduite a permis de contourner la contrainte. Par ailleurs, des solutions logistiques et méthodologiques ont été trouvées pour enlever les anciennes conduites et transporter les nouvelles. Le choix proposé par les équipes pour intervenir sous le pont Notre-Dame – un système de rails et de rouleurs métalliques – était la solution la mieux adaptée au chantier, à l’environnement du secteur et à ses contraintes. Cette technique a accéléré la cadence de pose et de dépose des deux conduites. Nous avons pu libérer l’emprise voirie plus tôt, ainsi que l’espace occupé par les échafaudages sur les voies navigables. Pour preuve, les travaux ont été achevés avec un mois d’avance sur le planning initial ! 

VINCI Construction France a proposé des solutions techniques et logistiques pour enlever les anciennes conduites et transporter les nouvelles. Ses atouts ? S’être adapté à l’environnement, aux exigences des riverains et des touristes sur un site à proximité de la préfecture de police et au coeur d'un quartier historique très fréquenté. 

En savoir plus sur le projet