Actus & Dossiers / Dossiers thématiques

Les IGH, un pari urbain au septième ciel

Les immeubles de grande hauteur (IGH) sont spécifiques à plus d’un titre. Ils sont soumis à des règles de sécurité incendie particulières, dès que leur hauteur dépasse 50 m pour les tours d’habitation ou 28 m pour d’autres usages. Mais les projets modernes supposent de relever bien d’autres défis : audace architecturale, performances environnementales inédites, inscription dans des sites urbains très denses… Focus sur cinq projets !

Les IGH, un pari urbain au septième ciel
Tours DUO à Paris © L’Autre Image ; Tour Saint-Gobain à La Défense © Valode & Pistre ; Tour D2 à La Défense © Augusto Da Silva/Graphix Images; 
Tour de la Fondation Luma à Arles © Hervé Hote ; Tour Trinity à La Défense © Crochon Brullmann + associés

Tours DUO à Paris

Atteindre les plus hautes performances environnementales est un objectif aujourd’hui prioritaire. De 180 m et de 122 m de haut, les deux tours inclinées DUO conçues par Jean Nouvel, accueilleront, dès 2021, les collaborateurs de Natixis sur le site Paris Rive Gauche dans des espaces de travail parmi les plus innovants et respectueux de l’environnement de Paris. Enregistré sous le label WELL, DUO illustre la volonté de répondre aux critères les plus exigeants en matière de confort, de santé et de bien-être des futurs utilisateurs. Il atteindra une performance énergétique exceptionnelle avec LEED® Platine, HQE® et effinergie+. La Wired Certification confirmera enfin le potentiel de connectivité du projet et permettra d’asseoir le positionnement de DUO en tant qu’immeuble pionnier adapté aux nouveaux modes de travail.

En savoir plus sur les tours DUO

Tour Saint-Gobain à La Défense

Des procédés constructifs innovants sont mis en œuvre, grâce à la révolution numérique. Pour réaliser en un temps record, d’ici mi-2019, la tour Saint-Gobain, composée de trois prismes superposés culminant à 165 m, le BIM (Building Information Modeling) a été intégré dès la conception de l’ouvrage. Il permettra d’optimiser aussi bien la construction, dans l’environnement urbain très dense du cœur de La Défense, que la maintenance.

En savoir plus sur la tour Saint-Gobain 

Tour D2 à La Défense

Réinventer les savoir-faire et sortir des solutions attendues est la valeur ajoutée d’un constructeur. La tour D2 (37 étages) est le premier IGH français doté d’une exostructure en acier. Un choix qui en fait un objet unique dans le quartier d’affaires et attire le regard par sa résille et sa coiffe métallique de 300 t abritant un “jardin des nuages”.

Fondation LUMA à Arles

Rendre possible l’audace architecturale, telle est la première mission d’un constructeur. Les tours modernes se distinguent par des courbes, des inclinaisons, ou encore un usage atypique des matériaux, à l’image de la tour de la Fondation Luma à Arles, qui sera livrée en 2019. Véritable sculpture de 56 m dessinée par Frank Gehry, elle sera cerclée à sa base d’une imposante rotonde de verre de 56 m de diamètre et de 16 m de hauteur. La façade sera constituée de 1 100 panneaux préfabriqués béton imitant la pierre des Baux-de-Provence et de 11 500 blocs d’inox qui évoqueront les Alpilles voisines réfléchissant la lumière à nulle autre pareille.

En savoir plus sur la fondation LUMA

Tour Trinity à La Défense

Construire sur les sites les plus contraints figure parmi les expertises de VINCI Construction France. Ainsi, la tour Trinity, composée de deux lames décalées culminant à 140 m, sera entièrement réalisée au-dessus de sept voies de circulation en service. L’opération nécessitera également un soutènement provisoire du Cnit et l’installation de plus de 1 000 pieux et micropieux. Une performance technique, dans un temps record.

En savoir plus sur la tour Trinity