Actus & Dossiers / Dossiers thématiques

Immobilier d’entreprise : la modernité à coûts maîtrisés

Maîtrise des coûts, localisation et optimisation des prestations sont les enjeux majeurs du marché des bureaux. VINCI Construction France met en valeur ses solutions techniques au service de la mixité, de l’audace, voire de la réversibilité des bâtiments.
Immobilier d’entreprise : la modernité à coûts maîtrisés
©A. Da Silva/Graphix-images

Activité économique en demi-teinte, évolution des attentes en termes d’architecture, de normes et  d’usages, le marché de l’immobilier d’entreprise fait aujourd’hui face à plusieurs défis. En 2015, il a montré des signes positifs, et le secteur affiche une performance record depuis 2007. Néanmoins, la pression à la baisse reste forte sur les loyers, avec des rabais jusqu’à 30 %. De ce fait, très peu d’opérations nouvelles se décident aujourd’hui sans un locataire réellement engagé. Selon Nexity, l’offre de bureaux en Île-de-France atteignait un niveau historiquement élevé en 2014, à près de 4,2 millions de mètres carrés, et 45 % des grandes transactions réalisées concernaient des pré-commercialisations d’immeubles neufs ou restructurés, signe que les entreprises privilégient les espaces modernes, offrant modularité, localisation pratique et bons bilans énergétiques à des prix contenus.

Les principales tendances dans le neuf francilien

Cet environnement favorise, pour le neuf, des ensembles immobiliers de taille moyenne, auxquels s’ajoutent quelques opérations de prestige. Le Grand Paris devrait créer de nouvelles dynamiques : de nombreux projets mixtes, combinant commerces et logements, sont à l’étude, afin de créer des pôles attractifs.

Sur les sites riches en équipements et en services, il s’agit souvent de se démarquer par l’originalité architecturale. À l’inverse, en dehors des principaux pôles d’activité tertiaire, la priorité est donnée à l’efficacité – en termes de maintenance et d’exploitation – et aux services associés et à des espaces ouverts, où les collaborateurs s’installent librement en fonction de leurs besoins. 

La réhabilitation : anticiper et conseiller

À La Défense et dans Paris, où le coût de l’adaptation des bureaux à l’évolution des attentes peut être amorti, le marché de la réhabilitation reste actif. Les investisseurs recherchent surtout des immeubles de qualité qui, réhabilités, offriront des prestations similaires à des bâtiments neufs haut de gamme. Aussi, Adim Ile-de-France, filiale de VINCI Construction France, a lancé Vivabis, une démarche partenariale qui propose aux propriétaires immobiliers de revaloriser et de réinventer des immeubles ne correspondant plus ni à l’évolution des usages, ni aux critères de performance énergétique aujourd’hui requis.

Des ouvrages audacieux

VINCI Construction France met également son expertise au service de l’audace architecturale, pour des opérations de toute taille.  La future tour Trinity à La Défense est emblématique du savoir-faire de VINCI Construction France, déjà constructeur de nombreuses tours dans le quartier d’affaires, dont récemment la tour D2. D’une hauteur de 153 m, elle reposera sur un ouvrage d’art : la couverture de sept voies de circulation, maintenues en service tout au long des travaux.

L’exigence durable

Les immeubles modernes doivent aussi se montrer économes en énergies, voire à l’avant-garde du développement durable. Une double certification, française et internationale, devient la norme. La tour Trinity vise par exemple les certifications environnementales les plus élevées – Passeport Bâtiment Durable HQE® Exceptionnel et BREEAM® Excellent – et affichera une RT (réglementation thermique) 2012 de - 25 %. À Nantes (44), l’opération mixte Ilot Jallais sera conforme à la RT 2012 et certifiée BREEAM® Very Good. 

Une expertise de l’innovation

Cette expertise s’illustre parfois dans les choix techniques, comme pour la tour Trinity et la tour La Marseillaise, mais aussi pour des constructions plus atypiques. Le campus Carteret de la compagnie Plastic Omnium à Lyon (69), composé de cinq immeubles totalisant 36 000 m2 de bureaux, est quant à lui remarquable par sa façade, composée de 8 000 m2 de murs manteaux à ossature bois.

Pour créer les “bureaux du futur”, VINCI Construction France dispose d’un atout maître : son expertise de la modélisation numérique du bâtiment (Building Information Modeling, BIM), qui simplifie la conception et autorise l’audace en toute sérénité, y compris en réhabilitation. 

 

Le marché de l’immobilier devant s’adapter à des besoins en perpétuelle évolution, pourquoi ne pas construire des bâtiments réversibles, prévus pour avoir plusieurs vies ? Découvrez Conjugo, le concept de bâtiment réversible du bureau au logement ou vice versa !