Actus & Dossiers / Témoignages

Programme Partner - PARc Tertiaire Nucléaire Eco-Rénové

Le programme Partner a pour objectif, sur 10 ans, la construction de près de 70 bâtiments, la réhabilitation de 200 autres et la rénovation de plus de 700 ouvrages du parc tertiaire  (bureaux, cantines, vestiaires, magasins, etc.) des 19 centrales en accompagnement du projet industriel du parc nucléaire français. Pour VINCI Construction France, c’est un enjeu de plus de 300 000 m² de bâtiments sur 11 centres nucléaires de production d’électricité (CNPE) situés au sud de la Loire. Le regard du responsable opérationnel du programme : José Ganosa.
Programme Partner - PARc Tertiaire Nucléaire Eco-Rénové
José Ganosa, pilote opérationnel Partner, direction Immobilier et Assurances Groupe, EDF.

 

Quelle valeur ajoutée ont pu vous apporter les équipes de VINCI Construction France dans ce programme en termes de conception-réalisation, à l’instar de l’opération de Saint-Alban (38) ?

L’enjeu du projet Partner est de construire des bâtiments selon un cahier des charges précis afin que le concept soit aisément reproductible et confortable sans climatisation. VINCI Construction France et ses filiales nous ont proposé des solutions qualitatives à coût maîtrisé dans des délais tenus. Faire preuve d’agilité opérationnelle, c’est à la fois réussir à décliner rigoureusement des principes constructifs industriels et savoir s’adapter aux contraintes terrain des maîtrises d’ouvrage locales. La qualité de nos échanges a permis de conjuguer des processus industrialisés pour gagner en efficacité et la nécessaire flexibilité pour satisfaire les besoins de chaque site. 

En quoi pouvons-nous parler de partenariat « gagnant-gagnant » entre EDF et VINCI Construction France sur ce programme ?

L’organisation mise en place nous a permis d’améliorer notre gouvernance, d’optimiser nos modes de fonctionnement interne et de mieux piloter nos processus opérationnels. Nos interlocuteurs ont été à l’écoute, pragmatiques et réactifs. Sans jamais remettre en cause l’équilibre économique des opérations ni transiger sur la sécurité. Plusieurs fois d’ailleurs, nous avons été félicités par des collaborateurs habitués à suivre des chantiers de maintenance nucléaire où les normes de sécurité sont drastiques !

Quel souhait formuleriez-vous pour les réhabilitations lourdes qui occuperont l’année 2016 ?  

Que l’on retrouve la même capacité d’adaptation et de réactivité que nous avons appréciée en conception-réalisation ! Une fois que les bâtiments neufs sont construits et peuvent accueillir les collaborateurs, nous allons pouvoir en effet nous attaquer à la réhabilitation des anciens bâtiments jusque-là occupés. 

C’est un véritable partenariat gagnant-gagnant, car l’organisation mise en place avec  les équipes de VINCI Construction France dans le cadre du programme nous a permis d’améliorer notre gouvernance, d’optimiser nos modes de fonctionnement internes et de mieux piloter nos processus opérationnels.