Actus & Dossiers / Témoignages

Réalisation d'un réseau de chaleur urbain, Bordeaux (33)

Terrasser 3 km de tranchées et souder 6 km de conduites d’eau chaude, soit 500 tubes d’acier de 12 m de long, voici l’enjeu des travaux menés par VINCI Construction France dans l’ancienne zone portuaire des Bassins à flot à Bordeaux (33). Le regard de Muriel Leclerc, ingénieur, maître d’ouvrage délégué pour Energie des Bassins chez Mixener.

La réalisation de ce réseau de chauffage et d’eau sanitaire, c’est un peu le chantier des grandes premières…  

Oui, cette opération est atypique, notamment par le montage juridique d'un projet de droit privé qui lie la société Energie des Bassins et l’association syndicale libre (ASL) qui fédère les promoteurs du quartier des Bassins à flot, dont VINCI Construction France fait partie. Ce système de chauffage conjugue une plateforme biomasse, une plateforme effluente et une géothermie de surface. Les équipes de VINCI Construction France ont réalisé en propre le réseau de chaleur et les ouvrages de génie civil pour le réseau fibre qui l’accompagne grâce au savoir-faire interne des soudeurs et des canalisateurs. Le réseau fonctionne depuis plus d’un an, et nous sommes satisfaits de la qualité de la prestation délivrée. Nous avons appris les uns des autres, au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Nous avons aussi pu apprécier l’accompagnement durant l’année de démarrage et aujourd’hui, nous travaillons ensemble avec davantage d’efficacité. La nouvelle phase de travaux requiert d’ailleurs davantage de souplesse et de réactivité, puisque les équipes interviennent de manière plus chirurgicale notamment pour les branchements. L’expertise de l’agence de Pessac, implantée localement, facilite ces nouvelles réalisations.

En quoi ce chantier est-il contraignant pour chaque acteur ?

Les travaux ont lieu au cœur d’un ancien site industriel en plein renouveau avec des réseaux existants et des voiries nouvelles. Il a donc fallu composer sur place avec d’autres entreprises et d’autres concessionnaires, dans un environnement urbanisé. D’autre part, les caractéristiques géotechniques et historiques du site ont complexifié la réalisation de l’ouvrage enterré. Un phasage et des modes opératoires adaptés, ainsi que le bon échange entre les différents acteurs du projet ont permis de le réaliser comme prévu initialement.

La ville et la Communauté Urbaine de Bordeaux ont souhaité faire des Bassins à flot un quartier durable tendant vers l’exemplarité énergétique. Quelles étaient vos exigences ?

Le chauffage urbain à base d’énergie renouvelable permet d’afficher un bilan d'émission de gaz à effet de serre (GES) très faible, sans sacrifier au confort de l’habitat. Dans le cas des Bassins à flot, le mix énergétique permettra, à terme, d’atteindre 70 % d’énergies renouvelables locales et une économie annuelle de 8 000 t de CO2 dans l’atmosphère. En plus de cette performance globale, VINCI Construction France a porté, à notre demande, l’isolation du réseau en classe 5*, afin de limiter les déperditions thermiques et d’avoir un meilleur rendement de l’installation. .

* Sur une échelle de performance thermique de 1 (la plus basse) à 6 (la plus haute).

La réalisation de ce réseau de chaleur urbain d’Energies des Bassins est atypique par un montage juridique singulier, et surtout par le renforcement de la classe d’isolation.

En savoir plus sur le projet