Actus & Dossiers / Témoignages

Réalisation de la tribune présidentielle d'Oyala, Guinée équatoriale

Située dans la partie continentale de la Guinée équatoriale, la ville d’Oyala aura une triple vocation : universitaire, touristique et industrielle. VINCI Construction France accompagne certains chantiers emblématiques de cette ville nouvelle, notamment la construction de la tribune présidentielle livrée à l’été 2015. Steve Kouadio, directeur d’exploitation au sein de Sogea-Satom (VINCI Construction International Network), revient sur cette opération. 
Réalisation de la tribune présidentielle d'Oyala, Guinée équatoriale
Steve Kouadio, directeur d’exploitation, Sogea-Satom (VINCI Construction International Network). 

 

L’ex-village d’Oyala est en passe de devenir l’une des rares cités africaines dont la conception aura été confiée à des ingénieurs, des urbanistes, des architectes et des paysagistes…

Les opérations se poursuivent. À côté des travaux d’infrastructures et de construction de viaducs, d’autres chantiers fourmillent : logements, hôtels, écoles, hôpitaux ou infrastructures de loisirs. À l’été 2015, les équipes de VINCI Construction France sont intervenues pour participer à la construction de la tribune présidentielle. Cette tribune couverte de 105 m de long et d’une capacité de 1 000 places, a été réalisée dans des délais très courts : sept mois seulement de conception-réalisation.

En quoi la contribution de VINCI Construction France à ce chantier a-t-elle permis de sécuriser votre opération ?

Le secteur Métallerie de POA, filiale de VINCI Construction France, a parfaitement compris nos enjeux de planning et notre besoin d’accompagnement. L’inauguration officielle de la ville d’Oyala avait lieu le 3 août 2015, et il était inenvisageable pour le président guinéen de ne pas utiliser cette tribune pour l’occasion. Aussi, les équipes ont proposé des solutions adaptées pour tenir ce délai incompressible et fiabiliser les bonnes fins du chantier. VINCI Construction France a fabriqué et posé des garde-corps, des mains courantes en inox et des vitrages blindés au moyen d’une grue mobile et de ventouses. Réalisées et usinées en France, les pièces ont ensuite été acheminées sur site, et mises en place sous l’égide d’un collaborateur encadrant, dépêchées sur place pendant trois semaines.

Comment avez-vous fait face aux imprévus qui ne manquent pas d’arriver lors de chantiers de cette envergure ?

Avec réactivité… et pragmatisme ! L’entreprise allemande mandatée pour réaliser les verres blindés de la tribune n’a pas honoré sa mission. Alors que VINCI Construction France devait se charger uniquement des supports, du montage et de la mise en place des vitrages, l’entreprise s’est saisie du sujet dans les deux derniers mois du chantier afin de les réaliser et de les fixer sans dégrader la perspective voulue par l’architecte.

Ce chantier guinéen annonce-t-il une collaboration prometteuse avec Sogea-Satom ?

Oui, les équipes Métallerie de POA se sont positionnées sur plusieurs opérations depuis, et nous devrions poursuivre notre collaboration. Les entreprises du Groupe ont d’ailleurs travaillé en parfaite synergie puisque c’est ISC (Ingénierie des Structures et des Chantiers), le bureau d’études de VINCI Construction France, qui avait en charge l’ensemble des études et qui a réalisé la conception de l’ouvrage. La conjugaison de ces talents nous a permis de trouver ensemble des solutions de création, de production, de transport et de montage pour livrer la tribune dans les délais avec le niveau de qualité attendu.

 La conjugaison des talents de VINCI Construction France nous a permis de trouver ensemble des solutions de création, de production, de transport et de montage pour livrer la tribune dans les délais avec le niveau de qualité attendu.