Actus & Dossiers / Dossiers thématiques

Valorisation des terres polluées : une plateforme taillée pour le Grand Paris

Avec sa plateforme de Bruyère-sur-Oise (95), VINCI Construction France se donne les moyens de répondre aux besoins futurs de ses clients, tout en facilitant la gestion des chantiers. Un atout décisif, notamment dans la perspective des travaux du Grand Paris et du canal Seine-Nord Europe.
Valorisation des terres polluées : une plateforme taillée pour le Grand Paris
© Thierry Duvivier

Deux ans après le lancement du projet et après six mois de travaux, Extract Ecoterres, filiale de VINCI Construction France spécialisée dans la gestion des boues, sédiments et terres pollués, a ouvert sa plateforme de Bruyères-sur-Oise (95), qui est entrée en activité en mars 2015. Avec une surface totale de 30 000 m², elle se place en tête des cinq plus grandes structures de regroupement, de tri, de traitement et de valorisation des terres et sédiments pollués en Île-de-France. La plateforme comprend une enceinte rectangulaire de 17 000 m² qui reçoit les terres et dont le côté le plus court longe le quai, et deux espaces carrés dédiés, respectivement, au procédé de lavage physico-chimique (4 000 m²), puis au traitement des eaux de ressuyage et/ou lavage des sédiments et des eaux météoriques de l’ensemble de la plateforme. En vitesse de croisière, la capacité de traitement annuelle se situera entre 200 000 t et 250 000 t. Grâce à quatre procédés de traitement – ressuyage dynamique, lavage physicochimique, bioremédiation (utilisation d’organismes vivants pour dépolluer les sols) et tri mécanique par criblage –, le site permet de valoriser jusqu’à 80 % des volumes traités selon les caractéristiques physiques et chimiques des matériaux entrants.

Valorisation des terres polluées : une plateforme taillée pour le Grand Paris

Un double avantage stratégique

Le choix de Bruyères-sur-Oise présente un double avantage. Le premier est l’accessibilité, puisque la plateforme profite d’un accès de qualité, tant routier que fluvial. Le second avantage est sa localisation à proximité des chantiers de Paris, du nord de l’Île-de-France, de Normandie, de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais – ainsi que de la Belgique.

La plateforme propose ainsi une réponse efficace au double défi que représente la gestion des déblais : elle permet de réduire le recours aux camions, donc la pollution, la gêne occasionnée à la circulation et la dégradation de la voirie, tout en augmentant considérablement le rendement d’évacuation. Un atout d’autant plus capital que les travaux du Grand Paris devraient générer un énorme volume de terres à évacuer. Les estimations tablent sur 30 millions de mètres cubes, dont 10 millions nécessiteront un traitement. Or la région est encore loin de disposer des installations nécessaires, d’autant que viendront s’ajouter les déblais liés aux travaux du canal Seine-Nord Europe.

Capacité importante, localisation idéale et connexion assurée vers des filières de valorisation font de Bruyères-sur- Oise une plateforme stratégique pour VINCI Construction France.